27/11/2005

 La prochaine révolution sera blogosphérique....

DEMOCRATIE 2.0 : LA PROCHAINE REVOLUTION SERA POLITIQUE

Pour ceux qui pratiquent régulièrement le blog, il apparaît de plus en plus évident qu’une révolution est en cours. Cette révolution (politique) est la suite logique d’une révolution comparable a celle qui a découlé de l’invention de Gutenberg. L’imprimerie a été le vecteur d’une révolution économique (la révolution industrielle), d’une révolution sociologique (apparition de la presse) et a fini par mener à une révolution politique (la révolution française). Les livres (manuscrits) qui étaient auparavant l’apanage des hommes d’église et de la noblesse sont devenus plus accessibles et cela a permis aux « idées » d’être diffusées et partagées à plus large échelle. Les livres et la presse ont pu diffuser au près d’une bourgeoisie « éclairée » les idées de la révolution. Une fois qu’elle eut pris conscience de son poids, cette bourgeoisie a finit par réclamer sa part de pouvoir et, en canalisant la révolution Française, a fini par en récolter les fruits. C’est l’élargissement du cercle (du pouvoir) qui a pu stabiliser la démocratie dans l’état où nous la connaissons.


Mais cette démocratie est restée imparfaite et, on le sent bien, traverse aujourd’hui une période de profonds disfonctionnements. Beaucoup attribuent ses défauts au fait que le pouvoir a été exercé en grande partie par, et au profit, d'une fraction de la Bourgeoisie. Cette consanguinité, particulièrement anachronique en France, a finit par la faire ressembler à une nouvelle aristocratie. L’image de la France d’en haut opposée à de la France d’en bas (1), parce qu'il est formulé par l'un de nos dirigeant; en est presque un lapsus révélateur. Aujourd’hui l’éducation et Internet élargissent de manière plus phénoménale encore le cercle de ceux qui savent, qui peuvent s’exprimer. Cette nouvelle bourgeoisie (que l’on retrouve notamment sur les blogs) prend rapidement conscience de son pouvoir et réclamera bientôt ses droits. Pour continuer sur les rapprochement entre deux périodes de l’histoire on peut se rappeler que les encyclopédistes du temps de Diderot ont mis plus de 20 ans pour publier l'Encyclopédie. Cette ouvrage, qui a constitué à l’époque une révolution, a été rédigé par 160 des plus brillants esprits du moment. En 2005, en moins de 4 ans, l'encyclopédie wikipedia existe en 200 langues et contient plus de 177 000 articles en Français (776 000 articles en anglais). Ce sont des dizaines de milliers de personnes qui collaborent à ce projet.

Un jour peut être, pas si lointain, la démocratie sera portée (et stabilisée) par un plus grand nombre grâce notamment à l’usage des nouvelles technologies. Le phénomène du blog est à la fois le révélateur et l’instrument de cette révolution. Alors qu’avec Internet nous habitons tous ce « village mondial », la blogosphère serait comme la nouvelle Agora, la place de Grèce où le débat démocratique se faisait aux yeux de tous. Blogger c'est revenir aux racines de la démocratie. Nous avons en France la mémoire de la révolution (2) c'est pour cela que j’ai la conviction que cette révolution démocratique peut naître chez nous. Le fait que nous soyons aujourd’hui la nation la plus connectée en haut débit n’est pas anodin.

 

Laurent Bervas est entrepreneur dans le secteur des nouvelles technologies

(1) citation célèbre de Jean-pierre Raffarin

(2) j’suis bête c’est dans le domaine publique depuis le temps ça

 


14:34 Écrit par FREEMEN@NO FLAG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.